Le collectif

     La Compagnie Cessez L’Feu est un collectif d’artistes professionnels spécialisés dans la chorégraphie de jonglerie pyrotechnique (flammes et artifices) et la manipulation d’objets. Elle fait ses premiers pas sur l’asphalte lyonnais en 2002 et conçoit son premier spectacle « Morphée indus » en 2003. Sur les conseils de l’association Tankha, qui lui permet de jouer sa première création, elle s’installe à la friche artistique autogérée RVI de Lyon courant de l’année 2004. Cette ancienne usine est réhabilitée en lieu de création artistique et est conventionnée et soutenue par la ville de Lyon.

     L’accès à un local de répétition de manière durable, les multiples échanges au sein de la friche et l’imaginaire industriel que véhicule ce lieu, inspirent la compagnie et lui permettent ainsi d’aboutir à plusieurs créations : « Celsius 62 » en 2005, puis « Le hasard de la Baignoire » en 2006, « Destination nulle part » en 2006, « Pyrocyles et Balivernes » en 2007, « Les Féeries Pyromaniées » en 2007, « La Brigade du Feu » en 2012, « Tempus Miraculum » en 2013, « Pyrotronic » en 2014-15, « Plato Sin Plata » en 2016 et bientôt une nouvelle production à l’horizon 2018. Suite à la fermeture de la friche RVI, fin 2010, la compagnie officie aujourd’hui au sein de la friche Lamartine, lieu de repli proposé dans le quartier par la mairie de Lyon.

Âme de troupe

      La compagnie Cessez l’Feu est issue de la nécessité pour ses membres de créer ex-nihilo un espace de liberté et de créativité dans un environnement compétitif et normatif. Cette nécessité est passée du stade de l’idée à celui de la réalisation horizontale et collective dans le champ des nouveaux territoires de l’art. Le nom même de la compagnie est la manifestation d’un ressenti profond suite aux expériences de certains de ses membres historiques, au croisement de l’humanitaire et du culturel sur les territoires de l’Europe de l’est. Ce nom continue de porter notre regard singulier sur le monde.

Parcours

     La compagnie a développé depuis 15 années une pratique d’expérimentation de direction artistique collaborative depuis le cadre du laboratoire culturel et citoyen de la friche autogérée RVI, lieu de contre-culture tout autant qu’université informelle. Depuis 2011, Cessez L’Feu continue de se structurer professionnellement et artistiquement, tout en participant activement à l’organisation structurelle, sociale, citoyenne et artistique de la friche Lamartine, lieu intermédiaire de culture alternative, qui héberge les espaces de production artistique de la compagnie sur la métropole lyonnaise.

Ligne de conduite

      En cohérence avec les valeurs qui inspirent ses modalités d’interrelation, la compagnie privilégie dans la diffusion de ses créations artistiques un accès égal au plus grand nombre de ses spectacles pyrotechniques dans l’espace public, une vigilance à se produire sur les territoires défavorisés que ce soit sur le plan social, géographique ou culturel et à valoriser un rayonnement territorial régional.

Direction expérimentale.

      Artistiquement, la compagnie élabore des protocoles de direction artistique innovant en dédiant à chaque création un duo différent de mise en scène qui a la responsabilité de conduire et mobiliser les ressources internes comme externes au service de la réalisation d’une pièce pyrotechnique. Dans un souci de progression et de développement de notre vision de l’art de rue et de la pyrotechnie, nous allons explorer les champs de la présence scénique, de la musique et du chant en live en résonance avec nos pratiques usuelles de théâtre d’objets de feu et de corps collectif chorégraphique. Dans une recherche d’économie circulaire de nos procédés créatifs, nous recyclons concepts, processus et expériences acquises lors de nos précédentes compositions afin de conserver nos modes de productions vivants et d’actualiser dans la continuité l’urgence et le défi du geste créatif.

rejoignez-nous sur facebook :

Friche Lamartine